Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 19 octobre 2011

Les Tuniques Bleues

Les Tuniques Bleues T55 : Indien, mon frère

 

tuniques T55.jpg

Présentation de l'éditeur

Coup de théâtre : il y a un peau rouge chez les bleus !
- Blutch se découvre un frère jumeau chez les Comanches.
- On retrouve de vieilles connaissances, comme
Plume d'argent ou le colonel Appletown.
- La série star la plus régulière du marché avec 400 000 albums vendus par an (langue française, fonds + nouveauté).

La cavalerie nordiste n'a pas fière allure : le cheval du colonel Stark a de l'emphysème, et celui de Chesterfield est parkinsonien
Impossible dès lors de charger correctement l'ennemi. Une nouvelle fois, l'avenir des unionistes est entre les mains de Blutch et Chesterfield.
Les voilà désignés volontaires pour aller, déguisés en colons, chercher chez les tribus Comanches du Texas les chevaux nécessaires à la poursuite de la guerre. L'occasion de retrouver en route de vieilles connaissances, comme Plume
d'argent, ou le colonel Appeltown et sa fille Amélie. Mais aussi de faire des rencontres beaucoup plus inattendues, notamment pour Blutch qui va se découvrir un frère jumeau
chez les Comanches !

 

Bon, je vais faire court… Autant j’ai été un très grand fan de cette série, dont j’ai tous les tomes, autant j’adore les personnages, le caporal Blutch et le sergent Chesterfield, mais bon je pense qu’à un moment donné, il faut arrêter de faire des albums pour faire des albums. Depuis plusieurs années, on va de déception en déception… Soit on clôture avec un dernier tome, soit on prends plus de temps pour faire des albums de qualité. Rien à dire sur les dessins, mais l’aventure n’apporte pas grand-chose. Il y a pas de renouvellement, toujours les mêmes ficelles. Bon je vais relire les plus anciens, comme Rumberley ou Bull Run, pour reprendre un peu de plaisir sur cette série.